Archive d’État de Napoli

IT-NA0501

État de la numérisation

Partielle

État civil

L’Archive d’État de Napoli conserve les fonds de l’État civil de Napoli et de sa province de 1809 à 1865.

Pour les années 1865-1900, il existe un inventaire des Actes qui concerne également les registres de citoyenneté (essentiellement des changements de résidence), mais présente quelques lacunes.

Liste de conscription

Le fonds du Bureau de la conscription de Napoliconserve les listes de conscription des jeunes hommes du district convoqués au conseil de révision, pour les classes (année de naissance) de 1842 à 1949.

Feuillets et livrets matricules

Les fonds du District militaire de Napoli pour les classes 1853-1910, du District militaire d’Aversa pour les classes 1853-1910 et du District militaire de Nola pour les classes 1853-1910 rassemblent les registres matricules qui décrivent le service militaire, le corps de rattachement, les campagnes de guerre jusqu’au congé définitif. Cela concerne les soldats du rang et les sous-officiers.

Ressources en ligne

L’Archive d’État de Napoli dispose d’une base de données interne des registres matricules pour les trois districts, de 1901 à 1910.

Altre fonti in archivio

Parmi les fonds de grand intérêt généalogique, on peut citer –

  • Le Catasto onciario (cadastre de la seconde moitié du XVIIIe s, inventaire 0451) qui permet de reconstruire l’état des familles résidant dans les communes de l’Italie méridionale incluses dans le Royaume de Napoli.
  • – Le Catasto Provvisorio della città di Napoli (cadastre provisoire de la ville de Naples) : dans ce cadastre instauré par Murat la ville est subdivisée en sections.
    Il comprend les livres cadastraux proprement dits et les suppléments, soit les livres de mutation, les matrices cadastrales et les états de sections. Les livres cadastraux mentionnent des généralités sur le propriétaire, la description de la propriété, sa valeur en ducats, les mutations. L’inscription des nouveaux propriétaires a été faite selon l’ordre chronologique des changements.
    Les États de sections comportent une description systématique du territoire, divisé en parties : les unité cadastrales, dites articles d’état de section, sont répertoriées en ordre progressif, et sont organisées en îlots eux-mêmes numérotés et pourvus d’une dénomination significative d’un point de vue toponymique. Plusieurs îlots constituent un quartier.
    Au début du XIXe s, la ville de Napoli était subdivisée en 12 quartiers, plus des villages. La numérisation des données enregistrées dans les bases de données du site de l’Archive d’État de Napoli concerne les quartiers Avvocata, Chiaia, Mercato, Montecalvario et Pendino cet comprend les volumes de l’état des sections ainsi que les plans cadastraux et les livres cadastraux, par ordre alphabétique et assortis de la liste de toutes les parties.
  • Police administrative : fonds Questura di Napoli – Archivio generale, Polizia amministrativa , I serie, Passaporti ed Emigrazione.La base de données des passeports et de l’émigration “Passaporti ed Emigrazione”, sous-série de la division de la police administrative de l’archive générale du commissariat de Napoli, permet de naviguer, pour la période 1888-1901, parmi 22.000 fascicules consacrés à des sujets qui sont au cœur des grands mouvements migratoires de la fin du XIXe s : demandes de passeports et émigrants objets de surveillance de la part des autorités de la sécurité publique.
    Les fascicules nominatifs concernés permettent de tracer les contours de l’émigration, définitive ou temporaire, depuis la ville et les districts de Naples, qui concernait essentiellement des élites professionnelles, artisans et ouvriers. La surveillance active exercée par la préfecture de police de Napoli et la délégation de la sécurité publique qui en dépendait, active dans le port très animé de la ville, permettent également à ces fascicules de dresser le tableau de l’exode rural du Mezzogiorno, qui a explosé à la fin du siècle.
    L’utilisateur pourra effectuer sa recherche parmi plus de 30.000 noms, enregistrés par le commissariat de l’une des plus importantes villes portuaires d’Italie.

Patrimoine archivistique